mardi 6 décembre 2016

QTY - World Breaker

World Breaker et Rodeo sont les deux premiers singles (face A et B sur disque vinyle) du duo new-yorkais QTY qui réunit Dan Lardner et Alex Niemetz.

QTY se distingue par un style glam rock, une musique populaire au début des années 70 qui se caractérise par un son regroupant guitare-basse-batterie. Un rock qui provoque quoi.

Pour la petite histoire, Dan et Alex se sont rencontrés sur la rue dégustant de la crème glacée. Rapidement, la discussion a dérivé sur leur passion commune, la musique… QTY était né.

World Breaker et Rodeo seront disponibles le 16 décembre via Dirty Hit.

Photo : Danny North





lundi 5 décembre 2016

STORME - Soldier

La Suédoise Storme actuellement installée à Londres met en ligne ce matin la pièce Soldier ponctuée de propos teintés de mélancolie et agrémentés de vibrations à l’électro.

La Scandinave dit puiser son inspiration des paysages fabuleux de son enfance alors que ses influences musicales proviennent de Florence and the Machine, Bjork et de Bon Iver entre autres. 

C’est le batteur Adam Betts qui a signé la solide et très léchée production de Soldier, le premier single de Storme.




Sara Hartman - From The Other Side Of The World

La carrière de l’auteure-chanteuse et guitariste Sara Hartman a décollé en 2016, une année après avoir déménagé à Berlin. Dès lors, le processus créatif s’est mis en mode production pour l’artiste qui ne cesse d’étonner avec des chansons inspirées et façonnées d’une musique alternative lumineuse.

Sa dernière création, From The Other Side Of The World, ne fait pas exception. C’est le premier single depuis la parution de son EP Satellite (quatre pièces) paru au printemps et qui a obtenu un très-très grand succès.

« J’ai écrit cette chanson pour ma petite sœur. J’étais à Berlin quand elle, à Sag Harbor, a eu six ans. Je lui ai adressé une lettre et les mots en sont devenus une chanson », d’expliquer l’auteure.







dimanche 4 décembre 2016

ZAGATA - Kill Me One More Time

Si vous avez aimé la musique des années 80 et les synthés à plein ciel pour planer, voici Kill Me One More Time du Montréalais ZAGATA, le projet de l’auteur, producteur et chanteur Jesse Proteau.

Kill Me One More Time est tirée de l’album EP Backseat (quatre titres) lancé à la fin d’octobre. Pour l’occasion, ZAGATA s’est entouré des collaborations de Jean-Nicolas Leupi, John Nathaniel, Dylan Ferguson et de Tom Coyne des studios Sterling à New York.

Une musique éthérée, une production soignée et des arrangements riches. Au final, un produit impeccable.

Kill Me One More Time « rappelle ce que les années 80 avaient le mieux à offrir », peut-on lire dans le communiqué. Vrai s’il n’en tient qu’à Spotify qui vient d’inscrire la pièce Kill Me One More Time dans sa playlist de décembre parmi les meilleures chansons issues de la musique alternative du mois de novembre.

Et c’est vrai. De la haute qualité. Ci-dessous, l’audio et le clip de Kill Me One More Time.







vendredi 2 décembre 2016

Surf Rock is Dead - In Between

Originalement de Chicago et de Melbourne, et installé à Brooklyn, Surf Rock is Dead revient nous hanter avec la nouveauté In Between.

La pièce est menée par les guitares à haute réverbération et les voix à l’unisson de Kevin Pariso et de Joel Witenberg.

Parfaite pour danser sur le plancher comme des derviches tourneurs à l’approche du week-end.





jeudi 1 décembre 2016

Alice Merton - No Roots

Depuis l’enfance, Alice Merton, qui est né au Canada, vit dans ses valises et n’a pas de racines proprement dites. Pas étonnant à ce que l’auteure-chanteuse ait intitulé sa première chanson No Roots.

Ayant grandi au Canada, elle a complété ses études en Allemagne avant de déménager en Angleterre avec sa famille.

Alice a débuté les leçons de piano à cinq ans puis le chant quatre ans plus tard alors que la composition allait suivre progressivement au fil du temps. C’est au cours de ses études qu’Alice a commencé à travailler avec différents producteurs jusqu’à ce qu’elle rencontre Nicolas Rebscher, producteur à Berlin. Dès lors, elle a su que c’était LUI le MATCH.

Alice Merton a raison. No Roots le prouve. Une seule écoute suffit.





mardi 29 novembre 2016

GHOST LOFT - Barely Breathing

On le suit depuis 2013 alors qu’il lançait la pièce Seconds. Dès lors, ce fut une ascension avec les suivantes So High, Be Easy, The Otherside qui entre autres figurent parmi ses meilleures compositions. Chaque fois, c’est un plaisir renouvelé que de découvrir l’auteur-chanteur-producteur Ghost Loft, aka Danny Choi.

Cette fois-ci, c’est Barely Breathing, une œuvre « thérapeutique » pour l’auteur qui avoue qu’écrire ou écouter de la musique l’apaise. « J’étais dans un endroit sombre au moment de l’écriture. Je me sentais déprimé et étouffé par mes angoisses. Une nuit, toutes les paroles ont jailli de moi et je me suis senti réconforté à travers ce processus d’écriture », d’expliquer Ghost Loft dans un communiqué.

Réticent à lancer cette pièce qu’il juge très introspective, l’auteur espère néanmoins aider quelque part une personne qui vit la même chose.

Étrange et envoûtante…





Stella Rio - Don't Go Away

Un coup de foudre ce matin pour l’auteure-chanteuse Stella Rio. Elle est de Toronto. Sa force : une superbe voix de flocons de neige capable de moduler du jazz-soul-R&B-pop en douceur.

À six ans, elle suit des cours de chants d’une professeure de jazz et celle-ci lui fait connaître celles qui seront ses grandes influences, les Ella (Fitzgerald), Etta (James) et Sarah (Vaughan). Plus tard, les contemporaines Corrine Bailey Rae et Amy Whinehouse entre autres.

Durant son cours secondaire, elle formera un quartette de jazz qui sillonnera les écoles locales, le tout renforçant ses convictions et son amour pour la musique.

En 2013, Stella Rio se retrouve parmi les artistes émergentes du jazz, folk et R&B en Ontario. La passion ne l’a jamais quittée. La persévérance non plus. Le travail aussi.

Trois ans plus tard, Stella a cheminé et sa carrière a progressé. En plus d’avoir coécrit la chanson F.U. que l’on retrouve sur le dernier album du quatuor britannique Little Mix et d’avoir travaillé sur le EP Wicked Ways du duo électro canadien DVBBS, Stella se prépare à livrer un premier album EP pour le début de 2017, album préparé avec la collaboration des frères Samuel et Robert Gerongco de Kuya Productions, entreprise déjà nominée aux Grammy Awards.

Ci-dessous, la nouveauté Don’t Go Away, extrait de son EP, le clip ainsi que All I Need.

Voici Stella Rio sur la rampe de lancement qu’elle a elle-même construite. Bien outillée, bien entourée. C’est parti…









dimanche 27 novembre 2016

G O O D W O O D A T O M S - Tech Know

Au début en 2014, ce fut un duo acoustique avec le guitariste-chanteur Francis Hooper et le bassiste Joe Pooley. Puis, rapidement le son s’est enrichi avec l’ajout de Dawson Verboven (guitare et violon) et de Justin Banmann à la batterie. Et GOODWOOD ATOMS est devenu un quatuor folk-électro progressif produisant une musique éthérée et bien sculptée. (Pensez à Alt-J, par exemple.)

GOODWOOD ATOMS se prépare à lancer un premier album complet prévu le 10 février 2017 avec la collaboration des producteurs Nygel Asselin (Half Moon Run), Dave Vertesi (Hey Ocean) et Shawn Cole (Said The Whale).

Il y a une semaine, le band de Vancouver mettait en ligne Tech Know que l'on retrouvera sur l'album avec Into The Bay.

Photo :  Owen Berry