lundi 31 juillet 2017

TASH SULTANA - GEMINI

La jeune sensation australienne Tash Sultana (Natasha Sultana) assume totalement ce qui lui arrive aujourd’hui ou est arrivé hier : que ce soit les problèmes liés à la consommation de drogue alors qu’elle se définie elle-même comme toxicomane à 17 ans, ses mois passés en récupération ou sa véritable passion pour la musique qui la convertit en multi-instrumentiste.

À 21 ans et autodidacte, Tash Sultana maîtrise dix instruments qu’elle a appris. Parmi eux, saxophone, guitare, trompette, percussions. « Mon but est d’en apprendre le plus possible, dit-elle dans une interview diffusée sur You Tube. J’apprends tout durant mes temps libres. »

Printemps 2016, c’est la vidéo de la chanson Jungle qu’elle interprète seule dans sa chambre qui a placé l’artiste sur la rampe de lancement. Quelques mois plus tard, arrivait le EP Notion (6 titres).

À la veille d’entreprendre une grande tournée Europe-Amérique du Nord dont Montréal le 29 septembre, la spécialiste des pédales d’effet à la guitare a le pied léger et dansant.

Ci-dessous, Jungle en captation directe des studios de la station triplej ainsi que la pièce Gemini et la vidéo aussi en prestation mais de sa chambre.

Elle est époustouflante. Et brillante.

Photo : Ben Houdijk








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire